Paroisse Saint-Denys de La Chapelle
http://saintdenyslachapelle.fr/Francoise-Ericher
      Françoise Ericher

Françoise Ericher

nous a quitté

C’est une triste nouvelle que nous avons à vous annoncer , notre sœur Françoise Ericher a rejoint la maison du père ce Dimanche 9 Novembre 2014.


Françoise a donné son temps sans compter à la paroisse depuis le temps du père Jean-Hubert Thieffry à la fin des années 1990.
On connaît

son amour des plus pauvres

en particulier de ses frères de la place de Torcy ou encore avec Chrétiens-SIDA.
Elle venait du 15ème arrondissement ou elle a beaucoup œuvré avec l’aumônerie des Antilles Guyanne.

Toujours fidèle

aux offices liturgiques , l’adoration , le groupe de prière du Mardi, les séances de Netforgod, les groupes de partage avec sa fraternité de la communion du Chemin Neuf ou encore à l’acceuil de la paroisse son visage était connue de beaucoup
Sans compter elle a fait

la cuisine avec talent

pour toutes les nombreuses manifestations organisées par la paroisse, souvent en complicité avec la sœur Corinne (partie au Burundi) .
Nous la regretterons tous.

En savoir plus

Si certains ont des témoignages de sa vie au service des autres n’hésitez pas à répondre au forume à la suite de cet article.

5 réactions


15 novembre 2014 12:56, par Gisèle ERICHER

Bonjour, 

Je suis la sœur de Françoise. Je suis de la Martinique. Ma sœur que j’ai connue physiquement en 1992 lors de l’hospitalisation à Necker de mon fils Léo, je dis physiquement parce que étant parmi les dernière d’une famille très nombreuse, j’avais toujours eu ma soeur Françoise par téléphone, et ce jour du mois de Février je l’ai vu pour la première fois a l’aéroport d’Orly. Elle a été d’un dévouement sans relâche a mes côtés pendant ces mois passés à l’hôpital, elle nous toujours accueillis chez elle Léo et Moi pendant de longues périodes a chaque fois que nous venions pour le contrôle de la tumeur de mon fils. On n’oublie pas "les courts-bouillons de poissons, des cochons roussis, des tinains morue et bien d’autres plats antillais que Léo passait commande refusant de manger le repas de l’hôpital, et tous les jours oui tous les jours passer a hôpital se faisait un devoir et à l’heure pour faire manger le Petit Léo comme elle disait souvent. Merci beaucoup ma sœur que j’ai connu très tard certes mais au bon moment, au moment ou j’avais besoin d’un soutien et j’associe a ce soutien Pierre Lacroix que Léo appelais affectueusement Tonton Pierre. Vous resterez dans mon cœur a tout jamais. Je t’aime ma sœur et heureusement que j’ai eu l’occasion de te le dire de ton vivant et cet amour ne meurt pas mais continuera a grandir, car la ou tu es je suis certaine que tu continueras a veillée sur nous et que nous gardons l’espoir de te revoir au jour ou DIEU décidera pour chacun d’entre nous. Merci sister Merci Fanfan. Gisèle, Loic, Lionel,Léo ERICHER 

- repondre message


 


15 novembre 2014 15:49, par LULU

Françoise, ma petite chérie, tu vas me manquer, ta gentillesse, ton cœur sur la main, ta générosité, ta disponibilité, je suis sûre que tu verras la bonté du Seigneur d’où tu es partie dans sa maison, pense à nous, transmets lui nos demandes. Nous prions très fort pour toi et pour tous les défunts, en ce mois des âmes du purgatoire.
Que par ta miséricorde, Seigneur, ils reposent en paix. AMEN !!!
Lulu

- repondre message


 


18 novembre 2014 21:02, par JARD.

Françoise,
Sans bruit, dans le silence de la nuit tu t’es glissée comme une ombre.
"Finies les files d’attente patiente, piétinement, harcèlement." Tu t’avances dans la lumière splendide, vers la beauté éternelle.
Le départ de celle que nous pleurons réveille dans nos coeurs tant de souvenirs et de sentiments : Soeur très aimée, mal aimée, amie fidèle, toujours présente, disponible. Dans ton vocabulaire et tes expressions, le mot "TROP" n’existait pas : Ce n’était ni trop beau ni trop bon ni trop tard ni trop tôt ni trop lourd ni trop léger etc... L’On dirait aussi que ta montre n’avait pas d’aiguilles. Tu te donnais sans compter.
Ta vie ne fut pas un long fleuve tranquille, aux rives ombragées.
C’était un peu comme la Source jaillissant entre les rochers, bondissant, vivifiant, écumant, cascadant en beauté sur les obstacles.
Cette eau qui coule inlassablement n’est-ce pas l’image de la vie reçue de Dieu, habitant, habillant nos corps, nos coeurs, nos âmes assoiffées.
Merci Françoise d’avoir tout simplement témoigné dans ta vie de la force, la tendresse, de l’Amour de Dieu. Don merveilleux, offert, partagé. Tu t’en vas. Mais il nous reste à puiser la force dans le Coeur du Christ, l’Espérance que nous donne notre foi et l’Amour qui ne passera jamais.
Grande union au R.P. Curé et aux paroissiens.
JARD.

- repondre message


 


18 novembre 2014 22:47, par Karine

J’apprends avec beaucoup de peine la disparition de notre sœur Françoise. Jusqu’à ce jour, je ne connaissais pas ton prénom. J’ai simplement eu la chance de rencontrer une femme généreuse et bienveillante. Une femme souriante qui avait toujours un mot une petite attention pour chacun. Je remercie le seigneur de m’avoir mise sur ta route. Maintenant, tu pourras continuer a veiller sur chacun d’entre nous. Nous prierons pour que ton âme repose en paix.

- repondre message


 


8 décembre 2014 09:44, par Cynthia

C’est avec une réelle stupéfaction que j’ai appris le décès de Notre Chère Françoise lors de la messe du dimanche 30 novembre dernier à l’occasion de l’homélie du Père ARNAUD.
Ce fut un choc car je m’attendais ce jour là à voir Son sourire.
Oui, Son sourire résumait à la fois sa générosité d’âme, sa foi et son amour pour autrui.
Ma Très Chère Françoise...qui s’occupera désormais des si beaux jardins fleuris que tu as créés aussi bien chez toi qu’à Saint Denys de la Chapelle ?
Maintenant que toi, de surcroît couturière de talent, tu es en un lieu où tout est si merveilleux, tout est si beau, si paisible...nous, pauvres mortels, continuons tant bien que mal à essayez de devenir meilleur.
Si seulement nous pouvions tous adopter Ton sourire...
Nous t’aimons.
Merci.

- repondre message


 

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Saint-Denys de la Chapelle
- 16-18 rue de La Chapelle 75018 Paris
- Messes samedi 18h30, dimanche 11h
- Messes lundi, mercredi, jeudi, vendredi à 12h15
- Office des laudes les lundi 8h30, jeudi et vendredi 7h30
Basilique Sainte-Jeanne d’Arc
- 18 rue de La Chapelle 75018 Paris
Eglise Saint-Pierre Saint-Paul
- 44 rue Charles Hermite 75018 Paris
- Messe à 9h le 1er dimanche du mois
- Office des laudes les mercredis matins à 7h30
(hors vacances scolaires).

mai 2017 :

Rien pour ce mois

avril 2017 | juin 2017

Bonnenouvelle.fr

Lectures du jour

Saint(s) du jour

Diocèse de Paris

Diocèse de Saint-Denis

Fédération protestante de France

Zenit, le monde de Rome

Chemin Neuf