Paroisse Saint-Denys de La Chapelle
http://saintdenyslachapelle.fr/Vous-etes-le-sel-de-la-terre-Vous-etes-la-lumiere-du-monde
      Vous êtes le sel de la terre ... Vous êtes la lumière du monde

Vous êtes le sel de la terre ... Vous êtes la lumière du monde

Édito du curé et infos mensuelles de la paroisse Saint-Denys de la Chapelle de février 2017


Biens aimés (es)

dans l’Évangile du 5e dimanche du temps ordinaire (l’évangile du dimanche 5 février 2017, Jésus nous exhorte à porter notre vocation chrétienne en grande estime, à travers ces propos : « Vous êtes le sel de la terre...vous êtes la lumière du monde »

La vocation chrétienne est, avant tout, un grand don mais comporte des exigences. C’est la raison pour la quelle Jésus nous fait prendre conscience de ces exigences qui découlent de ce don reçu : « Vous êtes le sel de la terre. Si le sel se dénature, comment deviendra-il du sel ? Il n’est plus bon à rien. » Nous devons être le sel, nous devons avoir une saveur. Quelques fois, les circonstances du quotidien, la monotonie du vécu, peuvent nous faire perdre cette saveur : la saveur de la joie, de l’espérance et de la charité. Et du coup nous nous installons dans ceci ou dans cela : nous devenons des habitués.

Nous devons éviter ce pire des maux : une âme habituée, comme l’affirme le poète Charles PEGUY, dans ces quelques lignes qui suivent.
« Il y a quelque chose de pire que d’avoir une mauvaise pensée. C’est d’avoir une pensée toute faite. Il y a quelque chose de pire que d’avoir une mauvaise âme et même de se faire une mauvaise âme. C’est d’avoir une âme toute faite. Il y a quelque chose de pire que d’avoir une âme même perverse. C’EST D’AVOIR UNE ÂME HABITUÉE. » Poursuivant il ajoute ceci : « On a vu les jeux incroyables de la grâce et les grâces incroyables de la grâce pénétrer une mauvaise âme et même une âme perverse et on vu sauver ce qui paraissait perdu. Mais on n’a pas vu mouiller ce qui paraissait verni, on n’a pas vu traverser ce qui était imperméable, on n’a pas vu tremper ce qui était habitué. »

Saint Denys, Sainte Jeanne d’Arc, Saint Pierre, Saint Paul ainsi que les quatre évangélistes qui sont les saints patrons de notre paroisse, seront pour toujours le sel de la terre et la lumière du monde, puisqu’ils ont laissé le Christ prendre la première place dans leur vie : ils se sont laissé mouiller par sa grâce. Ils se sont laissé surprendre par sa grâce.

Quelle place donnes-tu au Christ aujourd’hui ? Veux-tu aussi être mouillé par sa grâce ? Veux-tu être restauré par lui ?

Père Hervé LOUA (Curé)

Feuille mensuelle de la paroisse (en PDF)

PDF - 986.1 ko

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Saint-Denys de la Chapelle
- 16-18 rue de La Chapelle 75018 Paris
- Messes samedi 18h30, dimanche 11h
- Messes lundi, mercredi, jeudi, vendredi à 12h15
- Office des laudes les lundi 8h30, jeudi et vendredi 7h30
Basilique Sainte-Jeanne d’Arc
- 18 rue de La Chapelle 75018 Paris
Eglise Saint-Pierre Saint-Paul
- 44 rue Charles Hermite 75018 Paris
- Messe à 9h le 1er dimanche du mois
- Office des laudes les mercredis matins à 7h30
(hors vacances scolaires).

juillet 2017 :

Rien pour ce mois

juin 2017 | août 2017

Bonnenouvelle.fr

Lectures du jour

Saint(s) du jour

Diocèse de Paris

Diocèse de Saint-Denis

Fédération protestante de France

Zenit, le monde de Rome

Chemin Neuf